Le -
modifié le -

Pierpoljak, la mue du rasta

Avec "Légendaire Sérénade", Pierpoljak veut tout changer. Ne plus se cantonner au seul reggae pour tendre vers le folk. Il nous explique pourquoi et comment.

Pierpoljak, la mue du rasta

Il apparaît en noir et blanc, barbe de plusieurs jours certes, mais cheveux courts et mine soignée sur la pochette de "Légendaire Sérénade", son nouvel album (dans les bacs le 8 février).

Pierpoljak, qui depuis son précédent album avoue souhaiter élargir ses horizons musicaux, associe la forme au fond. Nouvelle image, production faisant la part belle à ses textes plutôt qu'au "gros son reggae", directeur artistique (c'est une première) qui l'a accompagné tout au long de l'enregistrement du disque : le routard de la chanson française (10 ans de carrière quand même) change tout. Mais en douceur puisqu'on reconnaît sa griffe dès les premières notes du single "J'me comprends tout seul" choisit pour lancer le disque.

Source : Allomusic