Le -
modifié le -

On y était : les Red Hot Chili Peppers en concert à la cigale

© Sadaka Edmond / SIPA

Les Red Hot Chili Peppers ont mis le feu à la Cigale hier soir. Un concert organisé en partenariat avec NRJ. On vous raconte tout !

C'est le genre de soirée dont NRJ à la secret. Vous proposer un concert exclusif et ultra privé du groupe mythique des Red Hot Chili Peppers dans la salle parisienne de la cigale. Vous l'avez loupé ? Pas de panique, NRJ vous raconte tout.

Retrouvez toutes les photos du concert sur le site d'NRJ

21h00 : la salle est bondée, le public trépigne d'impatience. "Les Red Hot Chili Peppers c'est un groupe qui rempli les stades du monde entier alors avoir la chance de les voir dans une petite salle comme la Cigale, c'est vraiment magique." me confie Sylvain qui a gagné sa place sur le Facebook d'NRJ.

21h10: Le groupe fait son entrée sur scène accompagné par les cris du millier de personnes ayant eu la chance d'obtenir leur précieux sésame pour la soirée. Les Red Hots Chili Peppers propose un rock puissant. Le concert s'annonce très chaud.

21h20: premier gros temps fort de la soirée lorsque retentissent dans la salle les premiers accords du titre "Scar Tissue" l'un des plus grands tubes du groupe californien. Dans le public c'est l'hystérie et tout le monde reprend en coeur la chanson. Anthony Kiedis fait tomber le t-shirt et poursuit le concert torse nu. Casquette vissée sur la tête, jean slim et corps recouvert de tatouage, le chanteur électrise la foule et confirme sa réputation de showman.


"The Adventures of Rain Dance Maggie"

21h30: C'est le moment pour Anthony Kiedis et sa bande de faire découvrir au public leur nouvel album The Adventures of Rain Dance Maggie. Le public écoute les nouveaux titres d'une oreille attentive mais la pression ne retombe pas.

22h00: Encore un grand moment d'émotion pour le millier de chanceux présents hier soir à la Cigale. Anthony Kiedis reste seul sur scène accompagné de son guitariste pour le titre mythique "Under the Bridge". Le public est conquis, les bras sont levés, l'instant est magique.

22h05 : Pas d'accalmie. Sur le titre d'après les Red Hot Chili Peppers déclenchent l'hystérie du public. Rythme de batterie et riffs de guitares résonnent dans la Cigale qui tremble sous les mouvements déchainés du public. Certains se font porter par la foule, d'autres sortent leurs portables pour immortaliser l'instant. L'énergie est à son comble, pas de doute on est bien à un concert de rock. 


"Californication"

22h15 : LE moment de la soirée, THE moment comme dirait les américains. "Californication" le tube interplanétaire des Reds Hots Chili Peppers retentit dans la salle. Le public s'envole, les filles crient "i love you", tout le monde retient son souffle. Dans l'intimité de la Cigale le titre prend une autre dimension. L'émotion est à son apogée, l'instant est exceptionnel.

22h30 : Loin d'avoir relâché la pression la bande d'Anthony Kiedis enchaîne les titres puissants comme "By the Way". Le bassiste Michael Balzary fait le show et met le public à genou. A la guitare Josh Klinghoffer enchaîne les solos et dans la fosse ça transpire beaucoup. "C'est énorme !" hurle un homme à côté de moi.

Rock n' Roll Hall of Fame

22h40 : Le groupe quitte la scène mais pas pour longtemps. Après avoir fait patienter le public cinq minutes qui paraissent une éternité les Red Hot reviennent pour un ultime rappel. Trois chansons dont le tube "Around The World" pour définitivement conquérir le coeur du public public. C'est l'hystérie, le bassiste marche sur les mains et grimpe sur les enceintes, le batteur jette ses baguettes dans la foule, le public est debout. Le concert s'achève dans l'euphorie la plus totale. Une heure et demi de pur bonheur Magique !

MD