Le -
modifié le -

On y était : le concert privé de Coldplay

Coldplay a envahi la Cigale avec NRJ et Orange le 31 octobre, pour quelques centaines de privilégiés. Résumé d’un show ébouriffant et inoubliable.

Coldplay-Cigale Amélie BERTRAND
Évènement exceptionnel ce 31 octobre ! Le groupe Coldplay a donné un concert très spécial à la Cigale à Paris, une salle intimiste. Seuls quelques centaines de privilégiés, invités par NRJ et Orange, ont pu y assister. Compte-rendu d’un show unique. 

Beaucoup d'anciens tubes

20h30 : La Cigale à Paris est pleine à craquer. Normal, un événement de taille s’y prépare : un concert de Coldplay. Le célèbre groupe anglais a délaissé les stades et autres Bercy pour une petite salle de quelques centaines de places. Le public attend, patient.

21h00 : Ça y est, le concert démarre ! Les lumières s’éteignent, et Chris Martin et ses acolytes arrivent sur... la musique de Retour vers le futur. Puis chacun prend son instrument et démarre avec deux anciens titres, Yellow et In My place, que le public connaît bien évidemment par coeur. 

Un groupe en pleine forme

Au bout de trois titres, Chris Martin fait tomber la veste, l’ambiance monte d’un cran. Et ce n’est pas The Scientist, repris doucement au piano, qui va faire retomber le public. Cette ballade n’est qu’un court moment de répit, avant que le leader de Coldplay ne reprenne sa guitare pour God put a smile upon my face. La langue de Molière n’est pas son fort, mais il s’efforce de glisser quelques mots en français entre chaque chanson. 

Place ensuite aux titres du nouvel album, Mylo Xyloto, avec le désormais incontournable Paradise. La chanson n’est sortie qu’il y a quelques semaines, mais tout le monde dans le public la connaît par coeur. Le groupe s’éclate sur scène, Chris Martin multiplie les déhanchés guitare à la main, la salle chavire. 

La folie Viva la Vida

Et ça enchaîne, Butterfly... puis Viva la Vida, repris en choeur par tout le public. LE tube incontestable de Coldplay, et l’un des moments forts de ce concert. Concert qui se termine d’ailleurs très vite, voilà déjà une heure de passée que le groupe fait mine de partir.

Derniers rappels

Heureusement, tout le monde revient vite sur scène pour quelques rappels. Ils jouent l’un de leurs tubes les plus célèbres, Clocks, avant que Chris Martin ne se mette au piano. Les premières notes de Rehab, chanson d’ , résonnent dans la salle. Moment hommage à la chanteuse trop tôt disparue... 

Puis Coldplay enchaîne avec Fix You, avant de conclure par un énergique Every teardrop is a waterfall. Le groupe saute dans tous les sens, le public saute dans tous les sens, l’ambiance est à son maximum... Mais c’est déjà la fin. Après quelques saluts, le groupe se retire en coulisse. Merci Coldplay pour ce moment unique ! 

Amélie BERTRAND