Le -
modifié le -

Nicki Minaj met les choses au clair

© Cover Media

Depuis hier la toile s’emballe autour d’un clash opposant la chanteuse à Taylor Swift. Pourtant, il n’est pas question de bagarre entre stars pour l’interprète d'«Anaconda», mais tout simplement de racisme.

Nicki Minaj souhaite mettre un point final à cette histoire. Après avoir posté hier un message dénonçant les nominations des Video Music Awards, la tension est montée avec Taylor Swift, qui est en tête de la compétition pour l’instant.

Pour Nicki Minaj pourtant, il n’est absolument pas question de ‘’clash’’ entre stars, elle dénonce avant tout le racisme. «Ca n’a rien à voir avec les femmes, mais tout à voir avec un système qui ne donne aucun crédit aux femmes noires pour leurs contributions à la pop culture. Nous sommes de grandes trendsetteuses, pas des citoyennes de seconde classe. Ce n’est pas de la colère, mais de l’information», a posté Nicki sur Instagram.

Et les autres?

Gage que le système ne fonctionne pas et pour appuyer son propos, Nicki Minaj a également posté l'extrait d’un article de Marie Claire qui résume sa pensée.

L’auteur prend notamment en exemple les clips de «Toxic» de Britney Spears et «Wrecking Ball» de Miley Cyrus, nommés dans le passé pour le trophée de la Meilleure Vidéo en écrivant : «Toutes ces vidéos ont créé la controverse, mais elles ont été reconnues par l’industrie pour l’impact qu’elles ont eu. Mais dès que Nicki Minaj – dont le corps noir dévie des standards caucasiens – ose s’approprier sa propre culture et danse d’une façon similaire, c’est relégué dans la catégorie "féminine" et "hip hop"». Le débat est clos (pour le moment...)!

©Cover Media