Le -
modifié le -

Alex Aiono : «il est temps pour moi de faire mes propres morceaux!»

© NRJ

Star du Web grâce aux nombreuses covers qu’il a réalisées sur sa chaîne Youtube, Alex Aiono était récemment de passage à Paris. Pour NRJ, le jeune homme est revenu sur son succès et ses envies. Interview.

À tout juste 20 ans, Alex Aiono est une véritable star sur les réseaux sociaux. Révélé par le biais de ses covers postées sur sa chaîne Youtube, l’artiste a fait le buzz en avril dernier grâce à son mashup de «One Dance» de Drake et de «Hasta el Amanecer» de Nicky Jam. Cette reprise a véritablement propulsé le jeune Américain sur le devant de la scène. Pour NRJ, il est revenu sur l’idée qui l’a révélée.

«Je me souviens que Drake venait tout juste de sortir «One Dance», et j’étais en train de l’écouter. Et j’ai entendu des vibes latines mais aussi du dancehall. Un de mes amis est spécialisé dans la culture hispanique sur les réseaux sociaux et je lui ai demandé : «Hey quelle musique latine est actuellement au top?» Et il m’a répondu : «celle de Nicky Jam!» Alors j’ai écouté les deux chansons et j’ai passé un peu de temps pour en faire un morceau.»

Alex Aiono : «il est temps pour moi de faire mes propres morceaux!»

Alex Aiono : «il est temps pour moi de faire mes propres morceaux!»
Alex Aiono : bientôt un album?


Une idée qui s’avèrera être la bonne puisque depuis la publication de cette vidéo, Alex Aiono enchaine les succès. Récemment il a enregistré le hit «Lordly» en featuring avec Feder. De quoi envisager une future carrière loin de Youtube? C’est fort probable d’après la jeune star.

«Je suis souvent en studio. Je pense que pour la suite, ce dont j’ai vraiment, vraiment envie, c’est de faire mes propres morceaux, pour mes fans et pour vous et tous ceux qui en ont envie (…). Je pense qu’il n’y a pas de plus grand hommage pour un chanteur que de voir quelqu’un reprendre sa musique donc tant qu’il y aura de grands artistes, je continuerai à faire des covers. Mais je pense qu’il est également temps pour moi d’être moi et de parler des choses dont j’ai envie de parler. Donc je suis vraiment impatient de voir ça.»