Le -
modifié le -

Vincent Cassel : «j’ai de plus en plus de mal à tuer des gens à l’écran»

© NRJ

Vincent Cassel incarne le nouvel ennemi de Jason Bourne au cinéma. Alors que le film est sorti au cinéma le 10 août, l’acteur français s’est confié à NRJ

Décidément, il semblerait que les scénaristes américains aiment voir Vincent Cassel interpréter le méchant de leurs histoires. Et dans le nouveau volet de la saga de Jason Bourne, l’acteur n’a pas dérogé à la règle puisqu’il incarne le nouvel ennemi du personnage joué par Matt Damon. À l’occasion de la sortie du film, Vincent Cassel est revenu, pour NRJ, sur son personnage, «l’atout», un ancien tueur de la C.I.A.

«Bon déjà, est-ce que les agents secrets ne sont pas tous des criminels ? Là, on est dans des sphères où les choses se règlent sans procès. Pour être totalement honnête, Je me rends compte que j’ai de plus en plus de mal à tuer des gens à l’écran. Je me suis rendu compte, principalement avec ce film, que tout d’un coup de défourailler à tire-larigot et de tuer des gens à l’image, je me demande si ce n’est pas un mauvais karma finalement.»

Interview Vincent Cassel - Jason Bourne

Interview Vincent Cassel - Jason Bourne
Vincent Cassel : «J’avais déjà eu un petit aperçu de ce qu’est la réalité»


Comme Matt Damon, Vincent Cassel se devait d’avoir une condition physique parfaite d’autant plus que l’acteur français a réalisé lui-même ses scènes de bagarres. Mais ce n’est pas tout, afin de mieux s’imprégner de son rôle de méchant, il a aussi rencontré des personnalités qui travaillent dans l’univers de l’espionnage mais pas que.

«J’ai rencontré des flics, j’ai rencontré pas mal de gens qui travaillent dans le monde de l’armement, qui sont, au final, dans des sphères où le but est de tuer systématiquement des gens. J’ai aussi rencontré de vrais agents secrets à l’époque. Pas des Américains, c’était pour un film qui s’appelait «Agents Secrets» que j’avais tourné en France. Donc j’avais déjà eu un petit aperçu de ce qu’est la réalité.»