Le -
modifié le -

«American Assassin»: Taylor Kitsch et Dylan O’Brien au micro d’NRJ!

© NRJ

Les beaux gosses Dylan O’Brien et Taylor Kitsh sont sur vos écrans à partir d’aujourd’hui dans «American Assassin». Découvrez leurs interviews en vidéos!

Vous êtes en mal d’action? Précipitez-vous dans vos salles de ciné pour aller voir «American Assassin»! Adapté du célèbre livre, ce film met en scène une nouvelle recrue d’une équipe d’élite officiant pour le contre-espionnage américain, Mitch Rapp joué par Dylan O'Brien qui va suivre un rude entraînement mené par Stan Hurley alias Michael Keaton, formateur légendaire de la CIA. Les deux hommes vont devoir s’attaquer à Ghost, un individu dangereux qui souhaite déclencher une guerre nucléaire.

Dylan O’Brien, acteur principal de la série télévisée «Teen Woolf», joue le héros du film, Mitch Rapp. Ce rôle très sportif a surtout été très éprouvant émotionnellement pour le jeune acteur: «Mitch Rapp est en colère et il veut que cette souffrance s’en aille. Il veut guérir. Il veut rendre justice à son amour perdu. Mais je ne crois pas que ce soit la solution qu’il cherche.», a-t-il révélé au micro d’NRJ.

Dylan O'Brien en interview pour NRJ

Dylan O'Brien en interview pour NRJ
Taylor Kitsh dans un rôle inattendu

Dans le rôle du méchant, découvrez Taylor Kitsh comme vous ne l’avez jamais vu auparavant! L’acteur habitué aux rôles de héros notamment dans «Battleship» ou «Du Sang et Des Larmes» surprend dans «American Assassin». Taylor y joue le personnage de Ghost, qui a été créé tout spécialement pour le film.

L’artiste incarne le méchant dans l’histoire, «un rôle dans lequel on ne l'a jamais vu auparavant» et pour les besoins du film, il a dû affronter de nombreuses scènes de combat dont l’impressionnante bataille de la fin sur le bateau. Ce souvenir de tournage restera gravé dans sa mémoire: «Faire une scène de combat est déjà assez difficile comme ça, alors en plus être malmené sur un bateau c’est encore moins évident!»

Taylor Kitsch en interview pour NRJ

Taylor Kitsch en interview pour NRJ