Travailler efficacement en groupe : nos astuces

Souvent demandés dans le cadre de vos études, les travaux collectifs peuvent poser problème, mais également être source d'émulation. Voici des conseils pour travailler efficacement en groupe.

travail en groupe © iStock

Bien répartir les tâches

C'est l'un des points les plus importants dans le cadre de travaux de groupe : trouver des rôles et des missions équilibrées qui correspondent aux compétences et aux possibilités de chacun. Certains seront plus à même de traiter des travaux de recherche, d'autres seront meilleurs dans la synthèse des informations ou encore dans la présentation orale. Il est contre-productif de chercher à ce que chaque membre du groupe fasse le même travail, il faut au contraire miser sur les forces de chacun pour produire un travail de qualité !
 

Tout le monde sur la même longueur d'onde

Certains problèmes rencontrés durant des travaux collectifs viennent du fait que les membres du groupe ne sont pas sur la même longueur d'onde, notamment en ce qui concerne la fréquence des réunions, la charge de travail à apporter ou encore l'importance de ce travail de groupe. C'est pourquoi il est primordial, lors d'une première réunion, de mettre au clair ces informations afin que chacun parte sur le même objectif. Vous serez assurés que tout le monde y passe le temps nécessaire.
 

Définissez des règles

Parce que le travail en groupe peut vite perdre de son sérieux et basculer dans une rencontre entre amis, il est nécessaire de définir et d'imposer certaines règles concernant les réunions. Il faut ainsi se mettre d'accord avec les autres membres sur la fréquence, la teneur ainsi que la durée des réunions, afin d'éviter que certains aient à partir plus tôt ou qu'ils n'aient rien préparé. Il est par ailleurs déconseillé de mélanger repas de groupe avec réunion de travail, la productivité en serait directement impactée.
 

Communiquez !

Il est tout à fait normal que des contretemps ou des désaccords interviennent durant un travail de groupe, d'autant plus si celui-ci est long et fastidieux. L'important est de ne pas laisser des non-dits s'installer, ce qui pourrait causer des problèmes au projet tout entier, voire le remettre en cause. Il faut s'habituer à communiquer et à mettre à plat les divergences, ce qui peut au contraire enrichir le travail collectif à l'arrivée.

tendances métiers : les derniers articles