Quelles applis pour trouver du travail sur son smartphone ?

Les applications sur smartphone permettent aujourd’hui de mener sa recherche d’emploi de façon efficace et moins chronophage. Comment s’y prendre ?

Quelles applis pour trouver du travail sur son smartphone ? © iStock


Pour être capable de postuler à toute heure et n’importe quel jour, quoi de plus simple que d’installer quelques applis incontournables pour postuler à son job rêvé, sans être forcément chez soi.

Dans la jungle de la recherche d’emploi, les applications installées directement sur smartphones sont de plus en plus plébiscitées pour chercher un job. Mais quelles sont celles à installer et à consulter régulièrement pour que votre recherche aboutisse ? Nos conseils pour choisir.

 

Les applications spécialisées

Il existe beaucoup d’applications pour trouver un emploi en quelques clics (comme celle de RegionsJobs par exemple). On peut également citer Leboncoin où les propositions de job se multiplient. Selon vos critères et le secteur dans lequel vous postulez, vous devez sélectionner les applications spécialisées adaptées à votre recherche. Pour un poste en Europe, vous pouvez privilégier Job Eures, tandis que pour un emploi à forte rémunération, nous vous conseillons Cadreo.

 

Les applications du service public

Si vous êtes en recherche d’emploi, vous êtes quasiment obligatoirement enregistré chez Pole emploi. Le service public dispose désormais d’une application pour chercher du travail sans être physiquement présent dans une agence. Dans la même veine, l’Apec dispose d’un outil similaire, en plus d’une appli de simulation d’entretien d’embauche. Elle permet d’être prêt le jour J sans avoir passé des heures dans son agence avec un groupe qui ne prépare pas forcément le même type d’entretien.

 

Les réseaux sociaux

Si Linkedin et Viadeo tiennent la pole position des réseaux sociaux spécialisés dans les offres professionnelles, il n’est pas rare de voir passer des offres d’emploi sur Twitter ou Facebook. C’est un moyen rapide de trouver des opportunités et de se montrer le plus réactif possible pour se démarquer. Elles facilitent également la cooptation, ce qui n’est pas négligeable à l’heure où la demande est bien souvent supérieure à l’offre.

Prenez garde en revanche à votre e-reputation : un recruteur, s’il poste son annonce sur les réseaux sociaux, scrutera à la loupe l’image que vous donnez en ligne et se montrera bien plus vigilant qu’un potentiel employeur qui prendra une voie plus classique.
 

tendances métiers : les derniers articles