Devenir urbaniste pour bâtir les villes demain

Avec une population toujours croissante et de nouveaux usages, les villes ne cessent d’évoluer. Pour réfléchir à l’équilibre entre les différents territoires urbains et naturels, des urbanistes sont missionnés. Zoom sur ce métier d’avenir qui imagine les villes de demain.

Devenir urbaniste pour bâtir les villes demain_iStock-513890290 © iStock


Développement économique des territoires, diversité sociale et culturelle, modes de déplacements, préservation des milieux naturels : voilà les problématiques qu’abordent sans cesse les urbanistes pour construire les villes du futur. Interlocuteurs privilégiés de la population locale, ils servent souvent de relais entre les politiques, les entreprises et tous les autres acteurs de la ville.

Avec la transition énergétique, ils sont désormais amenés à penser au développement durable et à la réintégration de la biodiversité dans les villes, en particulier dans les grandes métropoles polluées. Bien sûr, ils sont en étroite collaboration avec les architectes, les ingénieurs, les paysagistes, les domoticiens (spécialistes de l’électronique et de l’information dans le domaine de l’habitat) et les promoteurs immobiliers.


En quoi consiste le métier ?

Dans le cadre d’une réalisation concrète, l’urbaniste doit dresser un état des lieux, lancer une étude de faisabilité (en intégrant contraintes techniques, financières, environnementales et juridiques), collecter et analyser des données, et élaborer un cahier des charges à partir de celles-ci. Ce sont ses principales missions. En effet, au quotidien, il requiert principalement des compétences techniques.

De manière générale, l’urbaniste doit faire preuve d’une grande capacité d’anticipation et de projection à long terme. Et pour cause, il s’agit d’imaginer un projet urbain qui ne peut voir le jour que d’ici 5, 10, 15, voire 20 ans, et d’en mesurer toutes les conséquences sociales et économiques ! C’est pourquoi il doit posséder une bonne culture générale, et rester un homme de terrain bien ancré dans le quotidien des habitants.


Comment y accéder ?

Pour devenir urbaniste, il faut pousser ses études jusqu’au niveau Bac+5, après l’obtention d’une Licence en aménagement et urbanisme. Vous trouverez la plupart des formations francophones reconnues sur le site de l’APERAU (Association pour la Promotion de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme).

Parmi les plus plébiscitées, l’Ecole d’Urbanisme de Paris, Polytech Tours, et les Instituts d’Urbanisme de Grenoble, Lyon et Bordeaux. Leur point commun : une charte conçue par des professionnels de l’urbanisme.


Une profession d’avenir

Qu’il s’agisse d’améliorer la qualité de vie des citadins, de réduire les émissions de gaz à effet de serre, ou de stimuler l’économie locale en créant un équilibre entre infrastructures et paysages, l’urbanisme de demain fait face à de nouveaux enjeux.

En effet, l’urbaniste va devoir s’inscrire dans une démarche de développement durable pour bâtir les villes de demain. Une profession d’avenir, qui fait face à de nouveaux défis en matière d’aménagement.


Plus d'infos sur digiSchool : Fiche métier : urbaniste
 

tendances métiers : les derniers articles