Le bois, une filière toujours très prometteuse

Même si la filière du bois a été fragilisée par la crise économique, elle représente une source intarissable d’emplois pérennes en France. Retour sur un secteur délaissé, et malgré tout porteur d’avenir.

Le bois, une filière toujours très prometteuse © NRJ


Victime d’un marché concurrentiel difficile, le secteur du bois peine à séduire. En particulier les jeunes qui pensent la filière bouchée. En effet, la transformation du bois est souvent effectuée à l’étranger par une main d’œuvre à bas coût. Pourtant, en 2015, elle représentait à elle seule plus de 425 000 d’emplois en France, soit presque deux fois plus que le secteur de l’automobile (256 000 emplois) à la même période.

La filière forêt-bois ne se résume pas qu’à la transformation. Elle s’articule autour de sept grands secteurs d’activités : l’exploitation forestière, la transformation, la construction, la menuiserie, le commerce, l’énergie et enfin le recyclage. Mais alors, sur quel secteur miser ? À quel métier se former ?


À quels métiers se former ?

Avec les dernières mesures prises par le gouvernement en matière de transition énergétique, trois secteurs de la filière forêt-bois offrent alors de belles opportunités pour l’avenir. Construction, énergie, recyclage : ces voies très prometteuses donnent accès à des métiers aussi bien manuels qu’intellectuels avec une nouvelle problématique, le développement durable.

Pour savoir quel métier de la filière bois vous correspond, les principaux acteurs de la filière forêt-bois vous proposent même de passer un test d’orientation en ligne. Vous saurez alors si vous êtes davantage fait pour devenir constructeur bois, menuisier-agenceur, ingénieur d’études thermiques ou encore responsable du développement durable.


Comment y accéder ?

 Si vous souhaitez accéder rapidement à la filière, optez pour des études courtes : un CAP (en 2 ans après la 3e), un Bac pro (en 3 ans après la 3e), ou un BTS/BTSA (brevets de technicien supérieur/agricoles Bac +2). Vous trouverez un large éventail de formations dans les lycées professionnels ou les Centres de formation d’apprentis (CFA).

 Si, au contraire, vous souhaitez entreprendre de plus longues études, rien ne vous en empêche ! Vous pouvez pousser jusqu’au Master (Bac +5) avec un diplôme d’ingénieur. Il vous conduira à des postes tels qu’ingénieur forestier, technicien de bureau d’études, ou encore spécialiste dans le développement durable.

 
Des débouchés plutôt pérennes

Matériau naturel et renouvelable, le bois n’a pas fini de séduire les entreprises. Aujourd’hui, elles sont près de 60 000 à recruter dans le secteur. Les écoles qui forment au sciage affichent un taux de 100% d’embauche à leur sortie. Un argument de poids sur un marché du travail en pleine crise !


Par ailleurs, les menuisiers, que l’on pensait délaissés, sont de plus en plus sollicités sur l’utilisation de nouveaux matériaux, comme la résine ou l’association du polymère (polypropylène, polyéthylène ou PVC) aux fibres d’origine naturelle (chanvre, farines de fibres de bois, etc.)


Plus d’informations sur digiSchool : Menuisier

 

Les derniers articles formation