La pâtisserie, un métier d'avenir : décryptage de Munseop Oscar Hong

N’avez-vous jamais pensé à faire des études de pâtisserie ? Vous allez bientôt y songer ! Munseop Oscar Hong est coréen. Il est venu en France pour perfectionner son art de la création de gâteaux et friandises. L’étudiant à l’Ecole Nationale Supérieure de Pâtisserie à Yssingeaux, en Haute-Loire, nous raconte avec amour les raisons pour lesquelles sa spécialité a tout l’avenir devant elle.

La pâtisserie, un métier d'avenir  décryptage de Munseop Oscar Hong_Munseop_2 © NRJ


Pourquoi le métier de la pâtisserie a-t-il beaucoup d’avenir ?

Munseop Oscar Hong : Jusqu’il y a peu, notamment pour les africains et les asiatiques, nous ne travaillions pas beaucoup le goût du sucre : nous mangions beaucoup de salé. Le sucre se destinait aux riches. Pendant longtemps, nous avons pensé que manger sucré était une forme de gaspillage. Finalement, la pâtisserie représente une forme d’aboutissement de notre époque. Aujourd’hui, à l’heure de la mondialisation, la pâtisserie française rayonne dans de nombreux pays. Ainsi, avec l’expansion du métier à l’international, la pâtisserie a un bel avenir devant elle !
 

 ​​​​Pourquoi la pâtisserie française est intéressante pour les Français et aussi les étrangers ?

La pâtisserie, telle que nous la connaissons aujourd’hui en France a commencé en Italie. Il y a près de 50 ans, les Français ont adopté la technique et l’ont améliorée. Bien sûr, la pâtisserie française est bonne et c’est très important, mais selon moi, c’est avant tout un patrimoine. Je pense que la pâtisserie est l’élément le plus important de toute la gastronomie française !
 

 ​Quelles sont selon toi les meilleures pâtisseries françaises ?

Je ne peux pas dire qu’il y ait une meilleure pâtisserie française, non ! Mais le gâteau le plus représentatif du métier est peut-être l’éclair. Je ne suis personnellement pas un grand fan de cette pâtisserie. Toutefois, il existe une expression anglaise pour désigner le fait d’aller dans une pâtisserie française : « On va se manger un éclair ? ». C’est assez ironique, mais ce gâteau est vraiment représentatif de cette spécialité française.

 
 Quelles sont les évolutions de carrière d’un pâtissier ?

Tout pâtissier français qui se respecte rêve bien sûr de devenir Meilleur Ouvrier de France ! Personnellement, je souhaite intégrer le réseau mondial de pâtisserie françaises « Relais Desserts ». Il s’agit d’une association de personnes talentueuses. J’aimerais l’intégrer en tant que premier coréen !

 
Quelles sont les qualités nécessaires à tout étudiant qui veut faire de la pâtisserie ?

Il lui faut bien sûr de la motivation, mais surtout, il ne doit pas compter ses heures : nous ne travaillons pas 7 ou 8 heures, comme un employé de bureau. Beaucoup d’étudiants n’en ont pas conscience : après avoir étudié la pâtisserie, ils finissent par abandonner. C’est dommage ! Il faut une forte mentalité et être passionné. Et le métier est en pleine évolution : aujourd’hui, nous pouvons même intégrer le caviar ou encore le foie gras dans les pâtisseries. Car finalement, la pâtisserie est un métier fabuleux !


Plus d’informations sur digiSchool : Test : êtes-vous fait(e) pour les métiers de la restauration et de l'hôtellerie ?

 

Munseop Oscar Hong et ses éclairs © NRJ

Les derniers articles formation