L'hypnose, un moyen efficace pour apprendre une langue étrangère ?

Peut-on devenir bilingue en quelques jours ? Oui, grâce à l’hypnose, une pratique médicale reconnue. Des étudiants ont testé la méthode avec succès. Explications.

L'hypnose, un moyen efficace pour apprendre une langue étrangère ? © iStock

Les atouts de l’hypnose pour l'apprentissage des langues

L’hypnose facilite l’apprentissage des langues étrangères dans le sens où l’état de détente déverrouille les éventuels blocages : le manque de confiance en soi, la peur de se lancer à l’oral, autant d’obstacles à l’acquisition d’une langue étrangère.

Sous hypnose, la concentration est aussi plus intense, on perd même la notion du temps. Résultat, les séances pédagogiques sont plus longues, jusqu’à 4 heures, sans pour autant occasionner de fatigue intellectuelle. La méthode est éprouvée par le Collège de Paris depuis les années 1990. Aujourd'hui, des étudiants chinois souhaitant maîtriser le français rapidement s'y inscrivent, et ça marche ! D’autres écoles privées s’y sont mises, les cadres s’y précipitent. Certains affirment même avoir appris le russe ou le brésilien en quelques jours seulement !
 

Une méthode accélérée en plusieurs phases

Avec des cours de 4 heures maximum, préparation à l’hypnose comprise, la méthode d’apprentissage est rapide. En quelques semaines, il est possible d’acquérir un très bon niveau linguistique.

La première phase d’apprentissage de la langue étrangère est dite passive. L’élève écoute plusieurs fois un texte avec différents niveaux de lecture pendant 20 minutes sur fond de musique douce. Il arrive parfois que certains s’endorment. Tant mieux : on sait que le sommeil est propice à l’enregistrement des informations par le cerveau.

La seconde phase est plus active. Sans hypnose cette fois, des notions de grammaire et de vocabulaire sont enseignées pendant 20 autres minutes. Arrive ensuite la phase orale, active elle aussi, puis une consolidation des acquis de nouveau sous hypnose.

L’avantage de cette méthode est qu’il n’y a aucun travail supplémentaire à fournir en dehors des cours. Le cerveau a déjà enregistré les apprentissages.

Les derniers articles formation