Comment quitter la filière générale pour se lancer dans l’artisanat

Vous vous rendez compte que la voie générale n’est pas faite pour vous et souhaitez vous réorienter vers un métier plus manuel ? C’est possible !

Comment quitter la filière générale pour se lancer dans l’artisanat © istock


Vous êtes de plus en plus nombreux à oser ce changement de cursus

Interviewé en avril 2016, Pierre Burban, secrétaire général de l’UPA (Union Professionnelle Artisanale) nous confiait : « contrairement aux idées reçues, 25% des apprentis ont un niveau baccalauréat ou supérieur. Ce sont des jeunes qui ont cru que l’enseignement général (voire les études universitaires) répondraient à leurs aspirations, et qui ne s’y retrouvent pas. Face à un monde de plus en plus virtuel, ils recherchent de la valeur, du sens. L’artisanat répond à cette attente. » (Lire aussi « Il existe actuellement 100.000 postes à pourvoir dans l’artisanat »).

 

A chaque profil sa porte d’entrée dans l’artisanat 

 

  • Après le bac

Si vous avez obtenu votre baccalauréat ou que vous suivez un cycle universitaire, et souhaitez changer de voie : vous pouvez bifurquer vers l’artisanat.

Pour entrer en apprentissage et intégrer cette nouvelle formation, sachez que les choix sont vastes : les niveaux vont du CAP au diplôme d’ingénieur.

Afin de mieux connaître les formations en alternance qui vous correspondent, renseignez-vous auprès de votre conseiller d’orientation, des maisons de l’emploi et des missions locales. Sans oublier la Chambre des Métiers de l’Artisanat de votre département.

La seule condition pour mettre le pied à l’étrier (et valider votre inscription dans le centre de formation), est de signer un contrat de travail avec une entreprise.

Salarié, vous serez rémunéré en fonction de votre âge et de l’année de votre formation.

 

  • En reconversion professionnelle

Le contrat d’apprentissage n’est plus accessible quand on a passé le cap des 25 ans. Vous pouvez en revanche bénéficier d’un contrat de professionnalisation, qui peut être à durée déterminée ou indéterminée, et vous permettra d’accéder à une formation en alternance.

La signature d’un contrat de travail avec une entreprise reste une condition sine qua non pour valider votre inscription dans le centre de formation.

Pôle Emploi ou les Missions Locales peuvent vous y aider. N’hésitez pas également à contacter la chambre des métiers de votre choix.

 

Vous bénéficierez ainsi d’un statut de salarié, et serez rémunéré en fonction de votre âge et année de formation.

A savoir : au-delà de 26 ans il est plus compliqué de trouver un maître de stage car cela coûte plus cher à l’employeur.

 

Ne foncez pas tête baissée 

Avant de décider d’abandonner la filière générale :

  • Assurez-vous que vous êtes fait pour un métier manuel (Lire aussi : 10 bonnes raisons de choisir un travail manuel).
  • Informez-vous sérieusement sur la spécialisation que vous souhaitez suivre (lire aussi : Pourquoi choisir l’artisanat).
  • Tâchez de rencontrer un professionnel qui travaille dans la branche qui vous intéresse pour comprendre la réalité de ce métier.

 

Bref, réfléchissez, prenez le temps, renseignez-vous et… lancez-vous !

 

Les derniers articles formation