Comment apprendre à être manager ?

Etre un bon manager, ça ne s’improvise pas. S’il n’est pas toujours nécessaire de suivre une formation professionnelle afin d’acquérir les bons réflexes, il faut néanmoins réfléchir à la stratégie et aux habitudes que vous allez adopter.

Comment apprendre à être manager ? © iStock


Etre manager, c’est presque comme la vocation de professeur : des actifs sont faits pour gérer des équipes, d’autres pas. Chez certains, ça se fera naturellement et presque sans anicroche. D’autres potasseront des livres et regarderont des conférences TED sur le sujet. La théorie, c’est une chose, mais rien ne vaut le terrain pour vous confronter à des problématiques réelles et y répondre avec votre personnalité.

 

La gestion de stagiaires, un bon prérequis

Si vous avez eu l’occasion de former un ou plusieurs stagiaires avant que l’on vous confie votre équipe, c’est une expérience qui vous sera utile. Même si cela ne s’applique qu’à une personne, vous avez dû la prendre en charge, veiller à ce que son stage se passe bien et qu’elle soit intégrée. Si vous avez géré plusieurs stagiaires à la fois, vous avez un aperçu supplémentaire de la gestion d’une équipe. L’expérience aura été d’autant plus prenante que vous aurez dû compléter l’apprentissage de vos recrues !

 

Apprenez à bien connaître votre équipe et soudez-la

C’est fondamental. Pour qu’un groupe fonctionne et que vous puissiez mettre à profit les talents de chaque membre, vous devez connaître ces derniers. Il est important d’être à l’écoute et attentif. Au moment où vous prenez votre poste de chef d’équipe, fixez un entretien individuel avec vos collègues, afin qu’ils vous parlent de leurs missions, de leurs besoins et de leurs objectifs.

Et veillez à ce que votre équipe soit soudée ! N’hésitez pas à faire du team building, qui peut aller des déjeuners réguliers au restaurant aux activités en extérieur. Une autre chose qui peut vous aider, c’est de vous souvenir de vos propres besoins quand vous étiez un simple employé. Qu’auriez-vous aimé que votre manager fasse ? Quels sont les projets que vous auriez aimé développer ? Ce type de questions peut vous aider à résoudre des problèmes.

 

Ne couvez pas trop votre équipe… et ne soyez pas un dictateur non plus

Etre manager, ça ne veut pas dire être une maman ou un papa poule. Etre attentif aux besoins de vos collaborateurs, c’est une chose, mais les couver en permanence peut rapidement devenir insupportable pour eux ! N’oubliez pas que vos collègues sont des adultes responsables et des professionnels qui connaissent leur métier. Et si être près d’eux est important, il vous faut cependant garder une forme de distance, qui vous donnera l’autorité nécessaire pour régler certains conflits.

Ça ne veut pas dire qu’il faut vous transformer en dictateur non plus, et fliquer le travail de vos collègues sans leur laisser la moindre autonomie. Il vous faudra trouver un juste équilibre. Par exemple, vous pouvez discuter, une fois par semaine en réunion, des objectifs hebdomadaires de l’équipe et de la progression de chacun.

 

Soyez transparent et honnête avec vos collègues

L’honnêteté et la transparence envers ses collègues sont les qualités qui donnent de l’autorité au manager… et qui vous permettent donc d’inspirer le respect ! Si vos supérieurs ont pris une décision déplaisante qui impactera votre équipe, ne la leur cachez pas. Tenez-les également au courant des changements qui ont lieu au sein de l’entreprise. N’hésitez pas non plus à leur faire part, en toute transparence, d’une décision difficile que vous avez prise pour l’équipe. Soyez aussi très clair sur ce que vous pensez d’elle, en vous appuyant sur du concret, sans jamais être dans le jugement. Ça implique de vous confronter aux réactions vos collègues, et donc d’être courageux. Mais cela fait partie intégrante du métier de manager…
 

Plus d'infos sur DigiSchool : Les 5 profils types des entrepreneurs de la Génération Y

 

Les derniers articles formation