ARPE : le maintien de la bourse étudiante pour les jeunes diplômés

L’ARPE est une aide financière destinée aux jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi qui bénéficiaient d’une bourse étudiante ou qui sont issus de l’apprentissage. ARPE mode d’emploi.

ARPE : le maintien de la bourse étudiante pour les jeunes diplômés © iStock

Qu’est-ce que l’ARPE ?

L’ARPE ou Aide à la Recherche du Premier Emploi est, comme son nom l’indique, une aide financière destinée aux jeunes diplômés qui entrent sur le marché du travail après avoir obtenu leur diplôme. Il s’agit d’un soutien accordé aux jeunes qui bénéficiaient d’une bourse étudiante durant leur cursus. Elle a été mise en place en 2016 par le biais de la loi travail.

Son montant varie entre 100 et 555 euros par mois, selon des critères de ressources identiques à ceux pris en compte dans l’obtention des bourses étudiantes. Pour les jeunes provenant de la filière de l’apprentissage, le montant de cette aide financière est de 300 euros mensuels. A noter que l’ARPE est limitée dans le temps et qu’elle ne peut être perçue pendant plus de quatre mois. Il s’agit donc vraiment d’un coup de pouce ponctuel en attendant de trouver un premier emploi. A noter également que l’ARPE n’est pas cumulable avec le revenu de solidarité active (RSA).
 

Qui peut bénéficier de l’ARPE et comment faire ?

Pour prétendre à toucher l’aide à la recherche du premier emploi, il faut impérativement être âgé de moins de 28 ans. Il faut également être jeune diplômé de l’enseignement supérieur ou avoir obtenu un diplôme par le biais de la filière de l’apprentissage. L’ARPE est une aide temporaire uniquement destinée à des jeunes n’ayant pas encore intégré le marché du travail et ayant quitté le monde de la formation.

Pour obtenir cette aide financière, il faut en effectuer la demande sur le site etudiant.gouv.fr et fournir les pièces justificatives nécessaires. Il vous sera ainsi demandé une attestation prouvant l’obtention de votre diplôme, vos coordonnées bancaires, une attestation sur l’honneur ainsi qu’une copie de l’avis d’imposition de l’année précédente. Pour les jeunes provenant de la filière de l’apprentissage, il faut également fournir une copie de la carte d’étudiant des métiers. Point très important à souligner, l’ARPE doit être demandée dans un délai de quatre mois maximum après l’obtention de votre diplôme.

Les derniers articles formation