« Soft skills » : les vrais critères de recrutement ?

Contrairement aux idées reçues, les employeurs ne recherchent pas forcément des candidats formatés. A diplôme équivalent, certaines qualités humaines peuvent vous permettre de sortir du lot. Zoom sur ces « soft skills » plébiscités par les recruteurs.

Soft skills : les vrais critères de recrutement ? © istock


Dans le cadre d’une campagne de recrutement, un employeur va voir défiler moult candidatures. Même si certains critères doivent être remplis (niveau d’étude, compétences métier, ou connaissances techniques par exemple), il existe des qualités qui peuvent vous permettre de faire la différence et de décrocher le job.

 

Top 5 des « soft skills » les plus prisés par les recruteurs

Selon une récente étude américaine (1), les employeurs recherchent avant tout certains traits de caractère :

  • Capacité à travailler en équipe et dans un esprit collaboratif
     
  • Faculté à apporter des solutions face à un problème, pour mieux le résoudre
     
  • Créativité et aptitude au changement
     
  • Facilité d’organisation et d’optimisation de son temps de travail
     
  • Implication et persévérance pour atteindre les objectifs assignés
     

Certains jeunes diplômés doutent de leur capacité à séduire un recruteur. Ils pensent que leurs qualités humaines (ouverture sur le monde, aisance relationnelle, flexibilité) ne sont que des facilités, alors qu’il s’agit de véritables compétences dans l’univers du travail.
 

Pourquoi ces « soft skills » sont tellement prisés

Le monde de l’entreprise évolue très vite : si elle veut survivre et s’adapter, elle doit s’appuyer sur des candidats « à part ».

Il s’agit donc de sélectionner des recrues pouvant grandir et évoluer, insuffler une énergie positive, gérer leurs émotions, affronter l’inconnu mais aussi porter leurs collègues vers le haut, dans un esprit de partage.
 

Comment mettre en avant vos « soft skills » ?

  1. Identifiez vos « soft skills » : il vous suffit de prendre un peu de hauteur et de vous demander ce qui constitue votre valeur ajoutée, vos points forts au travail.

  2. Cultivez vos « soft skills » : vous connaissez vos atouts et savez ce que recherchent les recruteurs, entretenez ces qualités, développez-les.

  3. Des « soft skills » oui, mais pas seulement : vos qualités humaines apporteront un supplément d’âme à votre profil, mais l’expérience professionnelle et autres compétences restent les piliers d’une bonne candidature.

  4. Améliorer ses « soft skills » pour booster ses « hard skills » : mettre en valeur votre goût pour le travail en équipe c’est aussi témoigner de votre capacité de management par exemple. Cette qualité humaine devient alors une compétence professionnelle.

  5. N’ayez pas peur de votre singularité : les recruteurs recherchent des personnalités, n’hésitez pas à vous démarquer !

 

Finalement, vos « soft skills » incarnent votre différence, ce qui va faire de vous un candidat unique. On vous choisit pour ce que vous êtes vraiment : une recrue de talent.

 

(1) The 10 Skills Employers Most Want In 2015 Graduates, Forbes

 

 

Les derniers conseils