Les 5 conseils pour trouver son stage

Vous voilà bien arrivé en première, deuxième ou cinquième année d’études, et il faut rapidement vous mettre dans le bain : le stage approche à grands pas, il faut trouver le bon, et vite ! Suivez nos 5 conseils et ce sera (presque) un jeu d’enfant.

Les 5 conseils pour trouver son stage © iStock


En première année, on n’a ni expérience ni compétences, alors trouver un stage s’avère être un vrai parcours du combattant. Mais en dernière année, ce n’est pas plus simple quand il faut vous rémunérer et vous confier des missions responsabilisantes ! Alors forcément, chercher un stage, ça stresse, ça fait peur et c’est surtout très difficile. D’autant plus dans certaines filières qui ont plus de demandes que d’offres (big up aux stagiaires en journalisme).

Mais parfois, il suffit de bien s’organiser, d’avoir confiance (en le destin, ou en vous-même, c’est déjà bien) et le tour est joué ! Quels que soient votre filière et votre niveau d’études, prenez note de ces 5 conseils et tout devrait bien se passer.

 

  1. Anticipez

La première chose à faire, bien entendu, c’est d’anticiper. Si vous ne voulez pas vous retrouver sans rien une semaine avant le début de votre stage, commencez à chercher tôt. Dès la rentrée, par exemple. Ainsi, vous avez largement le temps de trouver, et sans trop stresser !

Il ne faut pas surtout pas se dire : « C’est bon, j’ai envoyé quinze candidatures, il y en aura bien une positive ! ». Non ! Chercher un stage prend du temps. Vous aurez des refus, même si votre profil est intéressant. Et même les entretiens que vous réussirez à décrocher ne vous mèneront pas à une signature à coup sûr.  Commencer deux fois plus tôt que les autres, c’est se donner deux fois plus de chances d’avoir son stage à temps !

 

  1. Cherchez et contactez massivement

Ne vous la coulez pas douce dès que vous avez envoyé le quota de candidatures que vous vous êtes fixé. Le travail ne s’arrête pas là. En fait, votre recherche de stage ne stoppera que quand quelqu’un vous aura dit « oui »… voire même quand ce quelqu’un aura signé votre convention.

Tout d’abord, pour les offres de stage, cherchez sur plusieurs sites à la fois, ne vous contentez pas d’un seul. Il en existe des tonnes : Indeed, Monster, L’Étudiant… Certes, vous y retrouverez probablement les mêmes offres de stage, mais peut-être aussi que vous dénicherez une pépite sur l’un d’eux. Ensuite, que vous choisissiez de répondre aux offres de stages ou d’envoyer des candidatures spontanées, il ne faudra pas contacter une seule entreprise, puis attendre sa réponse. Surtout pas. Envoyez toutes les candidatures que vous pouvez. Ainsi, vous aurez plus de chances d’obtenir un « oui ».

 

  1. Ratissez large

Quand on cherche un stage, l’erreur à ne pas faire est d’être trop exigeant. Alors bien sûr, quand on est étudiant, on cherche notre stage idéal, puisque ce sont les premières expériences qui comptent. Mais justement, en tant qu’étudiant stagiaire, on ne peut pas forcément se permettre de faire le difficile.

D’une part, au niveau géographique. Si vos moyens vous le permettent, n’hésitez pas à chercher ailleurs que chez vous ! Le contenu de votre stage compte bien plus que son lieu.

D’autre part, concernant les missions, faites-vous à l’idée que tout ce que vous ferez pendant votre stage ne correspondra pas forcément à vos espérances. Dans certaines filières, les places sont rares, alors il faut parfois revoir ses priorités, faire des compromis. Parce que l’important, avant tout, c’est de faire un stage, et vous pourrez toujours remettre à plus tard ce que vous voulez faire. Par exemple, si vous cherchez un stage en journalisme, mais sans succès, cherchez alors en rédaction web, qui n’en est pas si loin, et qui propose généralement plus de places.

Procédez par deadlines. Si, trois mois avant le début de votre stage, vous n’avez toujours rien, commencez à élargir vos recherches. Même si c’est à contrecœur, c’est peut-être en faisant ce compromis que vous trouverez finalement votre voie.

 

  1. Démarquez-vous

Les étudiants qui cherchent un stage sont nombreux. Très nombreux. Dites-vous bien que vous n’êtes pas seul à convoiter les mêmes missions. Le problème, c’est que les candidatures pour un même poste se ressemblent généralement beaucoup.

À vous de vous démarquer ! Rendez-vous plus visible que les autres. Par un CV plus original, en adéquation avec votre profil. Ou par un travail que vous avez réalisé. Ce dernier montrera alors vos compétences, votre motivation (encore plus si vous le réalisez spécifiquement pour l’entreprise que vous contactez) et surtout, il retiendra l’attention du recruteur. Mais attention à ne pas vous pénaliser. L’originalité, dans certains milieux, peut être perçue comme déplacée ou inutile. Et bien sûr, il faut veiller à ce que le travail que vous décidez d’envoyer vous mettre en valeur (pour vous en assurer, montrez-le à votre entourage !).

 

  1. Répondez à des offres de stage ou envoyez des candidatures spontanées ?

Les deux. Commencez par envoyer votre candidature là où vous le souhaitez. N’hésitez pas à être un peu ambitieux, un refus n’a jamais tué personne ! Vous n’avez rien à perdre, alors contactez dans un premier temps toutes les entreprises qui vous intéressent.

Ensuite, si les recherches ne sont pas concluantes, consultez les offres de stage. C’est souvent plus facile de recevoir une réponse positive quand on répond à une offre. Tout simplement parce que l’entreprise cherche quelqu’un, c’est un fait, donc elle sera plus disposée à envisager votre candidature. Tandis que les spontanées ne visent pas forcément les entreprises qui recrutent.

Mais tout dépend du milieu dans lequel vous cherchez votre stage. Certains recrutent sans même avoir besoin de publier des offres. D’autres recrutent peu, et il vaut alors mieux se contenter des offres pour être certain de trouver quelque chose.


Plus d’infos sur digiSchool : 8 étapes pour trouver un stage

Les derniers conseils