La dissertation : méthodologie

Si vous êtes étudiant en sciences humaines, la dissertation est un passage obligé. C’est un exercice qui devient plus facile une fois que vous avez compris la méthode : la dissertation, c’est une histoire de coup de main à prendre.

La dissertation : méthodologie © istock


Ah, la dissertation. Ce simple mot provoque encore des frissons chez certains. D’autres l’évoquent avec nostalgie. D’autres encore sont ravis de ne plus avoir à en faire en sortant de l’université. Vous l’aurez compris : c’est un passage marquant dans la vie de tout étudiant, notamment en lettres ou philo. Si vous n’arrivez pas à comprendre la méthodologie donnée par votre professeur, ou si vous avez envie d’avoir une idée de ce qui vous attend, suivez le guide.
 

1. Prenez des notes et dégagez la problématique

La dissertation, c’est un exercice de rédaction et de mobilisation de connaissances sur un sujet donné. (En résumé : on vous donne une citation, et vous rédigez au moins une demi-douzaine de pages sur le sujet.) La première chose à faire, c’est de bien étudier la citation qu’on vous donne comme sujet. Recopiez la citation sur un brouillon, soulignez les mots importants, et opérez un premier débriefing. Ecrivez toutes vos idées en vrac : qu’est-ce que la citation vous évoque, quelles références pouvez-vous citer, etc. A partir de ce premier résultat, vous pourrez dégager la problématique de votre dissertation : c’est la question à laquelle tout votre plan doit répondre.
 

2. Faites un plan

Il existe deux plans « types » de dissertation : le plan thématique, et le plan dialectique.

  • Le plan thématique répond en plusieurs parties à votre sujet, en présentant plusieurs arguments
  • Le plan dialectique possède une structure simple : thèse, antithèse, synthèse. En résumé : la première partie donne des arguments en faveur de l’idée exprimée par le sujet, la seconde donne les arguments contre, la troisième en fait une synthèse et propose une autre idée pour aller plus loin

Votre plan doit répondre à votre problématique. Une fois que vous l’avez, vous pouvez bâtir votre plan en attribuant à chaque partie les idées que vous aviez notées quand vous avez décortiqué le sujet. Un plan de dissertation doit toujours faire trois parties (avec deux à trois sous parties à chaque fois).
 

3. Rédigez l’introduction

Une fois que vous l’aurez rédigée, le plus dur sera derrière vous. Quelle que soit votre matière, ne commencez jamais une dissertation par une formule vue et revue comme « depuis la nuit des temps… ». C’est à proscrire. En revanche, si vous trouvez une accroche pour capturer d’emblée votre lecteur (en l’occurrence, le professeur qui vous corrigera), vous marquez un point. En littérature, vous pouvez évoquer les circonstances de rédaction de l’œuvre dont il est question dans votre sujet. Ensuite, citez le sujet, ou une partie du sujet s’il est trop long. Mentionnez-le dans tous les cas. Enfin, coup d’envoi : tout cela doit vous amener à l’annonce de votre problématique et, bien entendu, de votre plan.
 

4. Rédigez votre dissertation

Maintenant, c’est parti. Vous n’avez plus qu’à rédiger les trois parties de votre plan, telles que vous les avez prévues. Sans oublier de faire une transition d’une grande partie à l’autre, pour que votre dissertation soit logique et gagne en fluidité.
 

5. La conclusion, ou l’étape la plus facile

C’est simple : la conclusion, c’est une récapitulation de tout ce que vous avez dit dans votre développement. Elle doit être un rappel des trois parties que vous avez rédigées, avec une proposition de réponse à votre problématique. (Ne soyez jamais trop catégorique.) Enfin, vous vous pouvez ajouter une ouverture, proposer un prolongement de ce que vous avez dit afin de provoquer la réflexion chez votre lecteur. Par exemple, si votre dissertation parle des poètes romantiques du XIXème siècle, vous pouvez faire le lien avec la peinture ou des paroliers contemporains.

 

Plus d'infos sur digiSchool : Bac 2014 : il enseigne la philosophie avec Hunger Games, Shrek ou James Bond


 

Les derniers conseils