Habiter seul ou une colocation que choisir

Indépendance et solitude ou vie en communauté, à deux, trois ou plus ? Le choix peut s’avérer difficile si vous avez prévu de déménager. On vous donne un aperçu de ces deux modes de vies pour vous aider à trancher !

Habiter seul ou une colocation que choisir-iStock-471218814 © iStock


Que vous soyez étudiant ou jeune actif, vous avez peut-être prévu d’habiter dans un nouvel appartement à la rentrée. Se pose la question d’habiter seul ou en colocation. Ça peut être pour des questions de budget (la colocation est souvent moins chère qu’un appartement en solo), ou tout simplement parce que vous vous demandez quel mode de vie vous conviendra le mieux. Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Tout dépend de votre caractère ! Certaines personnes sont ravies d’avoir leur premier appartement après plusieurs années de colocation, quand d’autres décident que la solitude ne leur convient décidément plus et choisissent la colocation. Les étudiants comme les jeunes actifs peuvent être confrontés à ce choix cornélien…

Habiter seul, ou savoir gérer son autonomie

L’avantage d’habiter seul, c’est que personne ne critiquera vos goûts musicaux quand vous choisirez d’écouter l’intégrale de Led Zeppelin pendant toute une soirée et au-delà. Libre à vous de décorer votre intérieur comme vous le souhaitez, d’occuper n’importe quel endroit de l’appartement sans craindre de déranger quiconque. Liberté totale, donc…

…mais pour bien vivre seul, il convient de ne pas se laisser aller. A vous, donc, d’entretenir votre appartement et de faire votre ménage même si personne n’est là pour vous le rappeler. A vous, aussi, de savoir tenir bon et de vous motiver quand, au terme d’une journée difficile, seul le silence de votre appartement vous accueille. Bon ! Ne dramatisons pas. Si vous êtes autonome et que le ménage ne vous a jamais posé problème, vous devriez vous en sortir. Vivre seul vous permet aussi d’avoir un calme bienvenu. Surtout après une journée ou vous êtes resté dans un amphithéâtre bourré d’étudiants ou un open space animé !

Vivre en colocation, ou respecter les règles de la communauté

Si vraiment vous détestez l’idée d’habiter seul, alors la colocation est peut-être faite pour vous ! Si vous déprimez en rentrant chez vous, vos colocs seront là pour vous remonter le moral. A vous les soirées canapé et les crêpes parties improvisées ! La colocation peut être à l’origine de souvenirs inoubliables… à condition de bien choisir les personnes avec qui vous vivez. Attention : ce n’est pas parce que vous choisissez de vivre avec un ami que la cohabitation va forcément bien se passer. Vous devez être très clair, avec les candidats potentiels, sur ce que vous aimez et ce que vous n’aimez pas. (Si vous êtes non-fumeur, par exemple, précisez-le.)

Habiter en coloc, c’est aussi respecter l’espace de chacun et ne pas être trop envahissant. Il faut aussi veiller à ce que les tâches les plus pénibles soient équitablement partagées, ce qui n’est pas toujours évident ! S’il y a un problème, vous ne devrez jamais opter pour le non-dit, mais pour un dialogue franc et ouvert. A condition que ces règles soient acquises et suivies, la colocation pourrait bien être une des meilleures expériences de votre vie.

Plus d'infos sur Digischool : 5 bonnes raisons de faire un tableau des tâches dans sa colocation

 

Les derniers conseils