Entretien d'embauche : comment faire bonne impression dès les premières secondes ?

Vous avez le profil idéal, les qualifications adéquates, l'expérience nécessaire ? Cela ne suffit pourtant pas à réussir un entretien d'embauche : l'impression que vous donnerez sera primordiale.

Entretien d'embauche : comment faire bonne impression dès les premières secondes © iStock

Une bonne préparation

On a beau vous répéter que l'essentiel est d'être naturel, il faut un minimum préparer l'entretien. Renseignez-vous sur l'entreprise, essayez par exemple d'avoir accès à son organigramme pour savoir sous les ordres de qui vous seriez placé. Plus important, collectez des informations précises sur son actualité récente ou moins récente : vous remporterez des points si vous pouvez mettre en perspective un rachat ancien et des projets de mutation de l'activité. Tâchez aussi de savoir si une philosophie de travail particulière est mise en avant : vous montrerez ainsi que le poste que vous demandez vous convient par tous ses aspects.
 

Soignez votre apparence

On peut le déplorer, mais c'est ainsi : lors d'un entretien d'embauche, le fond de votre propos ne compte que pour 7 % du jugement que l'on porte sur vous. Le poids de l'apparence, lui, est déterminant : 55 % de l'avis que l'on se fera de vous en dépendent. Soignez donc particulièrement votre présentation. Même si l'entreprise publie des photos de ses salariés en tenue décontractée, misez tout de même sur le costume avec cravate si vous êtes un homme et le tailleur si vous êtes une femme. La couleur est la bienvenue, mais avec sobriété : une seule couleur associée au gris et au blanc ou au noir. Le bleu, qui est la couleur favorite des Français, est aussi associée à l'ouverture et à la communication : ce peut être le bon choix. Soyez évidemment propre sur vous et parfumez-vous avec discrétion.
 

Maîtrisez la communication non verbale

En entretien, dès les premières secondes, votre corps parle pour vous : à vous de faire en sorte qu'il ne contredise pas vos paroles ! La poignée de main, par exemple, doit être ferme (sans broyer la main de votre interlocuteur) et franche. En entrant, adoptez une attitude conquérante : pour cela, deux minutes avant d'entrer, prenez la posture de Wonder Woman, menton levé, poings sur les hanches, regard vers des cieux prometteurs. Tenez-vous à la fois droit et souple, sans être raide. Enfin, travaillez l'intonation de votre voix : parlez de façon ferme, sans tremblement. Bien sûr, tout ceci se travaille avant, au besoin avec un ami qui jouera le rôle du recruteur.

Les derniers conseils