Avoir une expérience professionnelle avant un premier emploi, c’est possible

Si vous êtes tout juste diplômé, il peut être difficile de décrocher un premier emploi quand les annonces demandent une ou plusieurs années d’expérience. Cependant, si vous n’avez pas encore terminé vos études, il est possible d’avoir un premier bagage professionnel avant de vous lancer sur le marché du travail. Voici comment.

Avoir une expérience professionnelle avant un premier emploi, c’est possible © istock


« Expérience professionnelle dans ce domaine exigée » : ce genre d’indication est visible sur la majorité des offres d’emploi. Les jeunes diplômés qui se lancent sur le marché du travail connaissent bien ce problème. Leur frustration face à ces annonces est bien naturelle : il est impossible pour eux d’avoir plusieurs années d’expérience dans un domaine, puisqu’ils étaient étudiants ! Si vous êtes toujours en train de faire vous études, sachez qu’il est possible d’acquérir une expérience professionnelle pendant votre parcours universitaire. Ça ne vous donnera pas « plusieurs années d’expérience », mais cela fera quelques lignes de poids à ajouter à votre CV, qui vous aideront à vous démarquer aux yeux d’un recruteur.
 

Les stages

C’est la solution la plus simple, et la plus évidente. La grande majorité des masters (sans oublier les écoles) vous demanderont de valider votre M2 par un stage en entreprise de plusieurs mois, ce qui vous met déjà un pied à l’étrier. Ajouter le nom d’une société à son CV est un véritable atout. Il arrive que les stages soient prolongés, ou que les étudiants se voient proposer un CDD à la fin de leurs études, dans l’entreprise où ils ont effectué leur stage. Si vous recherchez un premier emploi, et que vous possédez déjà une expérience de six mois en entreprise, il y a fort à parier que cela joue à votre avantage. Et c’est encore mieux si vous avez effectué votre stage dans le secteur professionnel que vous visez !
 

Devenez pigiste freelance ou correspondant local

Si vous vous destinez aux métiers du web ou de l’écrit, il est tout à fait possible d’effectuer des missions en-dehors de vos études. Par exemple, vous pouvez écrire des pages de sites web, faire des missions en graphisme ou en développement web… Une seule condition : vous devrez prendre le statut d’autoentrepreneur. Le statut de pigiste peut également s’obtenir.

Autre option pour ceux qui aiment écrire et souhaitent agrandir leur réseau : il est possible de devenir correspondant local pour un journal. Vous ne serez pas aussi bien rémunéré qu’un journaliste pigiste, mais au moins, vous aurez une expérience de terrain, vous apprendrez les rouages d’un métier, et ce sera l’occasion d’élargir votre réseau professionnel grâce à des rencontres avec des professionnels de tous horizons.
 

L’année de césure

Pour beaucoup de jeunes, l’année de césure est l’occasion d’effectuer un ou plusieurs stages en entreprise, tout en conservant les avantages du statut étudiant. Attention : il peut être difficile de reprendre ses études après un an loin des bancs de la fac. Cependant, certains étudiants affirment que l’année de césure leur a donné une nouvelle motivation pour les cours. Sachez en tout cas que plusieurs écoles encouragement l’année de césure. A vous de peser le pour et le contre !


Plus d'infos sur digiSchool : Comment rédiger un CV sans expérience professionnelle ?


 

Les derniers conseils