Astuces pour réussir votre deuxième entretien d'embauche

Vous postulez pour un job et vous avez réussi la première étape : l’entretien d’embauche. Voilà que vous êtes convoqué pour le second et le dernier. Comment faire pour réussir cette ultime épreuve ?

Astuces pour réussir votre deuxième entretien d'embauche © iStock


Les étapes pour décrocher un emploi sont longues et souvent angoissantes. Il ne suffit pas de passer du temps à écrire LA lettre de motivation qui vous fera remarquer par un recruteur, non. Si vous parvenez à décrocher un entretien, vous devez le réussir… et souvent vous préparer à en passer un deuxième ! Car si le premier entretien sert à faire un écrémage parmi les candidats, le second permet de choisir celui qui obtiendra le poste tant convoité. Il se déroule souvent face à un ou plusieurs des responsables de l’entreprise où vous candidatez. Il s’agit donc de ne surtout pas perdre votre sang-froid, et surtout, quoi qu’il arrive, de rester vous-même.

 

Montrez en quoi vous pouvez vraiment faire la différence

C’est le moment ou jamais de briller ! Le second entretien est l’occasion de montrer ce que vous pouvez vraiment apporter à l’entreprise. Pour cela, il faut vous appuyer sur du concret. Le premier entretien vous a (normalement) permis d’obtenir des renseignements sur l’entreprise et l’équipe que vous intégrerez peut-être. En fonction de ce que vous savez, n’hésitez pas à proposer des choses pertinentes, et qui s’accordent avec les objectifs et la philosophie de la société. Si vous détectez un ou plusieurs éléments qui pourraient largement être améliorés, n’hésitez pas à en parler et à proposer une solution.

 

Soyez capable de répondre à des questions plus poussées

Pendant un second entretien, les recruteurs voudront savoir si vous avez bien compris tous les enjeux du poste proposé, et si vous avez une bonne connaissance de ce que fait l’entreprise. Révisez bien avant de venir ! Vous pouvez aussi opter pour une prise de notes pendant que vos interlocuteurs vous répondent, c’est une preuve de sérieux. C’est aussi pendant ce second entretien qu’ils vont vous poser des questions plus « délicates » : est-ce que vous êtes prêt à faire des heures supplémentaires, quelle charge de travail vous êtes capable de fournir en une journée, etc. N’angoissez pas et répondez le plus calmement possible. Vous devez être sûr de vous.

 

Soyez enthousiaste et professionnel

On ne le dira jamais assez : un sourire et de la cordialité peuvent faire toute la différence. Votre enthousiasme en évoquant votre potentiel poste, et votre volonté de vous projeter dans l’entreprise peuvent beaucoup jouer en votre faveur. Parce que vous êtes recruté pour vos compétences, bien sûr, mais aussi pour votre personnalité. Bien entendu, ne soyez pas trop familier avec vos interlocuteurs pour autant. Vous devez rester respectueux, diplomate et professionnel. Si vous sentez que vous pouvez être audacieux ou insérer une pointe d’humour ici et là, et que c’est pertinent, ça peut être bienvenu.

Plus d'infos sur DigiSchool : 10 faux pas à éviter lors d'un entretien d'embauche

 

Les derniers conseils