Allier études et passion

Faire ses études ne signifie pas renoncer à tout ce que vous aimez pour passer votre vie à prendre des notes, savoir vos cours et rendre un mémoire. Il est tout à fait possible de développer vos passions à côté de vos cours. La première condition, c’est de le vouloir !

Allier études et passion © iStock


Aucune période de la vie n’est plus propice qu’une autre pour développer une passion. Mais celle des études à ceci pour elle qu’elle vous permet, parfois, d’avoir plus de temps à consacrer à vos hobbies. (Parfois, car ceux qui ont des cursus comme la prépa ou médecine ont des emplois du temps particulièrement chargés.) Les années d’études peuvent vraiment être mises à profit pour tenter des choses, faire des projets et vous investir totalement dans vos passions !

S’investir dans une passion quand on est étudiant : un moyen d’être plus heureux ?

La période étudiante n’est pas rose pour tout le monde. Certains étudiants peinent sous les travaux à rendre, d’autres ont des cours (très) longs, d’autres s’aperçoivent en cours d’année qu’ils ont envie de se réorienter. C’est précisément la raison pour laquelle vous investir dans votre passion pendant cette période est une bonne chose. Si vos études sont dures, ou ne vous passionnent pas tant que ça, vos passions peuvent constituer une véritable échappatoire… et donc vous rendre heureux !

Consacrer du temps à quelque chose qu’on aime vraiment peut vous donner une excellente raison de vous lever le matin. Votre réveil sonne, et plutôt que de rabattre la couverture sur votre tête, vous sautez hors du lit parce que vous avez danse cet après-midi, parce que vous allez continuer à écrire votre roman ce matin, ou parce que vous avez atelier peinture entre midi et deux !

Pour certains étudiants, leur passion est innée et évidente. Pour d’autres, savoir ce qui les passionne est plus compliqué. Si vous appartenez à la seconde catégorie, n’hésitez pas à faire une liste des choses que vous aimez, ou à en parler à vos amis. Quelles activités font-ils ? Qu’est-ce qui, selon eux, pourrait vous plaire ? Les conseils sont toujours bons à prendre. Tentez des choses, et si ça ne vous plaît pas, vous pourrez toujours essayer autre chose !

Comment s’y prendre ?

Bonne question. Tout dépend de votre emploi du temps et du nombre d’heures hebdomadaires que vous pouvez consacrer à votre passion. Si c’est une activité régulière (en club ou en association), pas de problème, l’horaire est fixe et vous n’aurez qu’à vous y conformer. En revanche, si votre passion consiste à monter un projet personnel (écrire un livre, monter une association, composer vos chansons…), il faudra vous organiser. Trouvez des créneaux dans la semaine où vous pouvez vous consacrer à ce que vous aimez. Ça peut être le matin avant de partir en cours, pendant un après-midi où vous n’avez pas cours ou le week-end : à vous de voir !

L’important reste, bien entendu, de ne pas privilégier votre passion au détriment des cours. Les deux doivent se compléter et rendre vos semaines intéressantes.
 

A voir aussi sur digiSchool : 5 bonnes raisons de reprendre le sport à la rentrée

Les derniers conseils