Zoom sur le futur métier d'assistant médical

D’ici 2022, le gouvernement a annoncé la création de 4 000 postes en tant qu’assistant médical. Un nouveau métier dans le secteur médical qui ouvre donc de belles perspectives en termes d’emploi.

Zoom sur le futur métier d'assistant médical © iStock

Assistant médical, un métier offrant de nombreux débouchés

Dans le cadre de la réforme du système de santé un nouveau métier vient de voir le jour, celui d’assistant médical. A ne pas confondre avec le métier de secrétaire médical, dont il est néanmoins proche, l’assistant médical opère d’ores et déjà au sein de certains cabinets dentaires ou d’ophtalmologie, mais les contours de cette fonction demeuraient flous. Désormais, il s’agira véritablement d’un nouveau métier avec des postes à pourvoir dans l’ensemble du secteur médical.

A l’horizon 2022, l’État souhaite créer pas moins de 4 000 postes d’assistant médical. La priorité sera donnée aux régions apparentées à des déserts médicaux ou aux quartiers prioritaires. Maisons de retraite, cliniques, cabinets médicaux généralistes ou spécialisés, laboratoires, mais aussi organismes sociaux, sont autant de débouchés pour les futurs assistants médicaux.
 

Fonction et formation de l’assistant médical

Un nouveau métier exige de définir un cadre concernant les missions à remplir. Pour ce qui est de l’assistant médical, certaines fonctions s’apparentent un peu à celles exercées par une secrétaire médicale. Ainsi, il exerce un rôle d’intermédiaire entre un médecin et son patient. Il peut être chargé de prendre des rendez-vous, d’orienter les gens lorsqu’il travaille dans une structure importante, mais aussi gérer certaines tâches administratives. D’autre part, les assistants médicaux peuvent être amenés à faire le point sur les vaccins et les dépistages d’un patient, à prendre la tension de celui-ci ou encore à assurer le suivi d’un dossier médical. L’assistant médical va donc devenir un maillon intermédiaire entre un médecin et un infirmier.

Pour l’heure, aucun diplôme d’État n’a encore été créé pour devenir assistant médical. Si ce nouveau métier vous intéresse, vous pouvez vous orienter vers des organismes ou des établissements indépendants qui dispensent des formations généralement accessibles au niveau bac, mais parfois ouvertes aux détenteurs d’un CAP ou d’un BEP, voire opter pour une formation continue.

actus : les derniers articles