Qu’est-ce que les startHer Awards ?

Les StartHer Award, concours annuel qui récompense les initiatives tech des femmes entrepreneures, espèrent favoriser la mixité d’un secteur souvent considéré comme masculin.

Qu’est-ce que les startHer Awards_iStock-683907904 © iStock

Dans la foulée du Lady Pitch Night, un concours pour les femmes créatrices dans les nouvelles technologies, l’association StartHer a lancé, il y a peu, un prix annuel quasiment éponyme : les StartHer Awards. Au programme : des femmes, des start-up et quelques minutes pour convaincre.
 

A qui est destinée cette compétition ?

D’après le rapport « Gender Scan 2017 », les filières technologiques et scientifiques ont séduit moins d’étudiantes ces dernières années, un phénomène que veulent inverser les StartHer Awards, en mettant en avant les initiatives féminines dans ces secteurs et aider les jeunes actives à s’affirmer. Les créatrices de ce concours entendent favoriser la mixité dans un secteur ultra concurrentiel où les femmes ont souvent du mal à s’affirmer. Ce prix est, aussi, un moyen d’ouvrir des portes, notamment celles des grand-messes tech européennes, et de développer son réseau à grande échelle.


Qui en est à l’origine ?

A l’origine de ce projet : les deux créatrices de l’association StartHer, anciennement Girls in Tech, Roxanne Varza et Mounia Rhka. Elles fondent d’abord l’association en mai 2010, l’objectif étant de mettre en valeur les innovations des femmes dans le monde des nouvelles technologies. Fortes de leur succès, elles déclinent alors leurs ambitions dans plusieurs événements, dont le Lady Pitch Night, concours annuel de start-up fondées ou co-fondées par des femmes. Avec le changement de nom de l’association en StartHer, ce concours espère changer de dimension et voir progresser les femmes entrepreneures.


Comment déposer sa candidature ?

L’édition 2017, qui est la première du genre, a eu lieu le 19 octobre dans le saint des saints de la Frenchtech : Station F, à Paris.

Pour candidater aux StartHer Awards, il suffit d’être une femme, créatrice de start-up en Europe. Des conditions basiques qui répondent à l’objectif principal d’améliorer la visibilité des femmes dans les métiers de la tech. La compétition est dotée d’un prix de 10 000 €.

actus : les derniers articles