Féminisation des métiers de l’artisanat : girls power !

L’artisanat représente environ 10% de la population active française. Parmi les artisans on compte 22% de femmes chef d’entreprises, 25% d’apprenties et 30% de salariées. Et les chiffres grossissent chaque année. Alors, où sont les femmes ?

Féminisation des métiers de l’artisanat : girls power ! © istock


Illustration par l’exemple : zoom sur les métiers de bouche

Beaucoup de professions traditionnellement masculines se féminisent. Dans les métiers de bouche par exemple, la part de femmes salariées dans les secteurs de la boucherie, la charcuterie et la boulangerie a quasiment doublé entre 1983 et 2011, passant de 9,4% à 18% (1)

 

Un phénomène voué à progresser : aujourd’hui un quart des apprentis en pâtisserie, chocolaterie et glacerie sont des femmes.

Même si les femmes commencent aussi à investir la mécanique ou le bâtiment, l’évolution est plus timide dans certains secteurs, notamment les métiers de « production ».

 

Certains pré-carrés masculins demeurent

Sur les quatre secteurs de l'artisanat, les femmes sont en majorité dans le secteur des services, mais restent minoritaires dans le bâtiment, l’alimentation et la fabrication. On compte ainsi beaucoup plus de femmes fleuristes, esthéticiennes ou coiffeuses, que de menuisières, chaudronnières ou carrossières.

 

Pierre Burban, secrétaire général de l’UPA (Union Professionnelle Artisanale) nous confiait en juin dernier (2) : « On observe une féminisation des métiers de l’artisanat. Les conditions de travail s’améliorent avec un souci de lutter contre la pénibilité des tâches. Résultat : des outils plus légers, moins de poids à porter, des tâches moins physiques… et plus de femmes ».

 

Au delà des chiffres, le profil des femmes artisans évolue

« De plus en plus de femmes investissent les postes de gestionnaires plutôt que de terrain. Par exemple, 10 à 15% des entreprises du BTP sont gérées par des femmes », c’est ce qu’explique François Moutot, directeur général de l'APCMA (Assemblée permanente des chambres de métiers et de l'artisanat) interviewé dans le journal 20 minutes (3)
 

Moralité ? L’artisanat se féminise pas à pas, et s’engage sur la voie de la mixité... Affaire à suivre !


 

Lire aussi : Pourquoi choisir l’artisanat

 

(1) Journée internationale de la femme : l’artisanat et le commerce de proximité engagés sur la voie de la mixité, upa.fr, mars 2016

(2) Lire aussi : « Il existe actuellement 100.000 postes à pourvoir dans l’artisanat »

(3) L'artisanat se féminise petit à petit, 20 minutes, 13 novembre 2014
 

Féminisation des métiers de l’artisanat : girls power ! © FFB

actus : les derniers articles