Échanges universitaires 2018 : c’est maintenant que tout se joue !

Vous avez toujours eu envie de partir en échange à l’étranger pendant vos études ? Ne vous laissez pas avoir par le temps ! Les dates limites approchent mais il n’est pas encore trop tard pour vous organiser et prendre les bonnes décisions.

Échanges universitaires 2018 : c’est maintenant que tout se joue ! © iStock


Le projet que vous avez en tête est encore un peu flou, vous avez peur de vous perdre dans les démarches ? C’est bien normal, surtout si vous vous réveillez un peu tard et n’avez assisté à aucune des réunions d’information et autres journées internationales organisées par votre université. Mais ce n’est pas le moment de vous décourager, au contraire ! Vous avez encore un peu de temps pour vous préparer et construire votre projet, mais par où commencer ?

 

Choisir sa destination : les questions à se poser

Outre Erasmus dont vous avez sûrement déjà entendu parler et qui vous permet de partir en Europe, il existe des programmes d’échange dans de nombreux pays à travers le monde. Renseignez-vous donc d’abord sur les partenariats qui existent entre votre université et les universités étrangères et sur le nombre de candidatures que vous pouvez déposer. Faites ensuite votre choix en fonction des pays, des cultures ou des langues que vous avez le plus envie de découvrir, qui vous attirent le plus, qui vous font rêver.

Gardez aussi à l’esprit que vous partez pour étudier. Les formations proposées dans les universités partenaires devront donc être compatibles avec votre cursus ! Sachez aussi que les universités étrangères pourront exiger que vous ayez un bon niveau en langue. Pour accéder à certaines universités anglophones, vous serez peut-être obligé de passer le TOEFL, un examen qui justifiera de votre niveau en anglais. S’il est trop tard pour vous y inscrire, vous pouvez toujours postuler ailleurs dans des universités hispanophones, francophones etc. qui ne demandent pas de passer ce genre d’examens.  

Avant de vous lancer, pensez aussi à votre budget : le prix de la vie varie beaucoup d’un pays à un autre (logement, santé, nourriture, transport) et si vous partez sur un autre continent vous devrez aussi prévoir le coût du billet d’avion. Des aides financières (bourses, prêts etc.) existent mais ne vous y prenez pas au dernier moment.

 

Comment ne pas se perdre dans les papiers ?

Avant tout, pour être sûr de ne pas vous laisser prendre par le temps, informez-vous sur les dates limites et sur les procédures à suivre. Dans la plupart des universités, les dossiers sont à déposer en novembre ou décembre, mais chacune demande des documents et des démarches différentes pour la constitution des dossiers de candidature.

Surtout, ne négligez pas votre dossier ! Il devra être complet et impeccable si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté. N’hésitez pas à demander de l’aide au service des relations internationales de votre établissement. Des personnes compétentes pourront vous y donner la liste des pièces nécessaires et vous renseigner sur les conditions requises pour partir.

Demande de passeport, assurance santé, lettres de motivation… Tout ça peut paraître très fastidieux, mais on vous promet que ça vaut le coup !

 

Plus d'infos sur DigiSchool : Erasmus : Tout sur le programme d'échange et les bourses

actus : les derniers articles