Classement international des universités : quelle place pour la France ?

Post-bac, il vous faut choisir l’endroit où vous allez poursuivre vos études supérieures. Afin d’arrêter votre choix en toute connaissance de cause, étudiez d’abord le palmarès des universités.

Classement international des universités : quelle place pour la France ? © iStock

Le THE, c’est quoi

Depuis 2004, le Times Higher Education classe les universités du monde pour former le palmarès. Les critères des notes sont, entre autres, la qualité de l’enseignement, les unités de recherche, les perspectives internationales, la réputation des enseignants et de l’université elle-même, le confort du campus, etc. Il existe un palmarès pour chaque région du monde : Europe, Asie, Amérique du Nord ou latine…

En 2018, les résultats prenaient aussi en compte les résultats d’un questionnaire adressé à 30 000 étudiants dans le monde à qui l’on demandait de juger les supports des cours de leurs professeurs ou encore la possibilité d’interaction avec l’équipe éducative…

 

Les résultats 2018 en Europe

Pour faire des études dans de bonnes conditions, mieux vaut parler anglais ! En effet, sur les 20 premières universités du palmarès 2018, 15 sont situées au Royaume-Uni ! Oxford et Cambridge remportent les deux premières places avec une note moyenne de 83 sur 100. Trois autres excellentes universités se trouvent en Espagne : à Navarre (80/100) et deux à Barcelone (78/100).

Et la France dans tout cela ? Elle obtient une très honorable troisième place avec La Sorbonne pour ses ressources et une mixité très appréciées et un score moyen de 81/100. L’autre université française très bien cotée est à Paris-Sud (78,5/100). Ceux qui ont pris allemand première langue pourront se rendre sereinement à l’université Heidelberg (76,5/100) ou à Göttingen (74/100). Dans les 50 premières places, on trouve des universités italiennes, portugaises, irlandaises et hollandaises.

 

Ailleurs en France

Les Français qui ne veulent pas monter à la capitale s’inscriront dans le premier arrondissement de Lyon, à l’université Claude Bernard et son score de 72 points, une note affaiblie faute de mixité (cet item y est noté 49/100). L’université d’Aix-Marseille et celle de Toulouse apparaissent dans les 60 premières places. Lille est 85e et Montpellier 87e. Suivent Strasbourg, Bordeaux, Rennes et Nantes en 141e position.

actus : les derniers articles